Les erreurs à ne pas faire pour contrôler son éjaculation précoce

August 28, 2018

Voici les 5 erreurs les plus communes que font les éjaculateurs précoces pour contrôler leurs éjaculations, et qu’il ne faut absolument pas faire:

Ne pas se focaliser sur le temps, c’est à dire la sur la durée de la pénétration

Plus vous vous focaliserez sur votre montre et plus vous ressentirez de la pression, ce qui vous fera éjaculer bien plus vite. Quand on se focalise sur un problème, ce dernier s’amplifie.

Il est important d’essayer de contrôler ses éjaculations dans un premier temps seul, au cours d’exercices de rééducation sexuelle. Une fois que l’on se sent plus au contrôle, vous pouvez mettre en pratique ce que vous avez appris, pendant le rapport sexuel. Essayez de s’améliorer pendant une relation sexuelle apportera une double pression et un échec assure.

Vouloir aller trop vite dès le début de la pénétration

La plupart des homes pensent  que les femmes prennent plus de plaisir avec des mouvements de vas et vient rapides et intenses. C’est ainsi qu’un éjaculateur précoce qui pense qu’il n’a devant lui, que quelques secondes ou courtes minutes avant l’éjaculation, pour donner du plaisir à sa partenaire, fait l’erreur d’y aller intensément. Pourtant,  ce rythme ne fait qu’accélérer le déclenchement éjaculatoire

Les mouvements rapides et intenses entrainent une contraction musculaire et une respiration courte et intense, les 2 facteurs déclencheurs du processus éjaculatoires. De plus cet état intense ne permet pas à l’homme d’identifier ses sensations pour mieux les contrôler. Il lui est donc impossible de gérer son niveau d’excitation sexuelle et retarder son éjaculation.

Avec des mouvements lents, votre corps s’habitue plus facilement à la pénétration et vous durerez bien plus longtemps. Ce rythme lent permet également à votre partenaire de ressentir un plaisir progressif et très plaisant.

 La règle de l’ordre des préliminaires

On ne cessera jamais de le dire, faire l’impasse sur ces pratiques ne peut qu’accélérer le déclenchement éjaculatoire. Les préliminaires se pratiquent dans les deux sens. Si vous commencez la pénétration sans vous-même pratiquer les préliminaires sur votre partenaire, vous êtes sûres d’éjaculer plus tôt, car votre niveau d’excitation sera très élevé et vous n’aurez pas eu le temps de vous calmer et faire redescendre ce niveau. Commencer la pénétration dans un état d’excitation sexuelle élevé est l’échec garanti.

Bien que le niveau d’excitation sexuelle remonte en pic lors de la pénétration, vous pouvez toujours le faire redescendre en reprenant les préliminaires sur votre partenaire. Cela vous permettra de reprendre le contrôle sur votre excitation, tout en continuant à lui donner du plaisir.

Les positions passives et actives

Ne pas commencer la relation sexuelle par des positions actives, c’est à dire celle où l’homme est dominant et qu’il est au contrôle des mouvements de vas et vient. Ces positions accélèrent naturellement votre niveau d’excitation entrainant l’éjaculation rapide. Laissez-la prendre les commandes et vous vous rendrez comptes comment votre niveau d’excitation sexuelle n’augmente que progressivement.

Ne baissez pas les bras et n’acceptez pas votre problème d’éjaculation précoce

N’en faites jamais une fatalité en acceptant d’être éjaculateur précoce. Sur le long terme c’est catastrophique, vous en arriverez à éviter toute rencontre amoureuse et intime. Sachez que les femmes ne considèrent pas l’éjaculation précoce comme une barrière à une relation. Elles peuvent trouver du plaisir autre que par la durée. Mais sur le long terme, l’endurance devient important afin d’éviter la lassitude de la même source de plaisir. Baisser les bras, même si elle accepte votre problème est un danger pour le couple.

Informez-vous sur notre programme.