Les différentes techniques contre le trouble de l’éjaculation

May 29, 2017

Face à la détresse des éjaculateurs précoces, de nombreux conseils et recommandations apparaissent sur internet et sur les forums. Pourtant, toutes ces suggestions ne sont pas toujours efficaces, parfois même néfastes. A continuation, nous étudierons chaque option suggérée contre l’éjaculation précoce:

 

- Priligy: Cet antidépresseur dont la composition a été modifiée afin d’être vendu comme médicament contre l’éjaculation, multipliait par 3, la durée avant d’éjaculer. Sa consommation est ponctuelle, c’est-à-dire quand l’homme en a besoin, et agit sur la quantité de sérotonine dans le corps. Son efficacité n’est pas remise en question. Seuls ses effets secondaires et indésirables sont à redouter.

 

- Les gels, sprays ou préservatifs retardant: des artifices enduits ou composés d’anesthésiants qui limiteraient la sensibilité du pénis et réduiraient la montée du niveau d’excitation sexuelle. Comme Priligy, leur consommation ou utilisation est ponctuelle, mais leur efficacité remise en question. Leur application est souvent désagréable, et certaines réactions cutanées sont possibles.

la masturbation préventive contre l'éjaculation précoce.jpg

- Se masturber avant la relation sexuelle que l’on souhaite prolonger: Cette technique est beaucoup recommandée, spécialement dans les forums contre l’éjaculation précoce, pour faire redescendre la tension sexuelle. Attention, cette technique est source de difficulté à atteindre une seconde érection, et aggrave le degré d’éjaculation précoce.

- Les techniques du stop and go and du squeeze pendant le rapport sexuel: La première consiste à faire un arrêt des mouvements de vas et viens afin de faire redescendre le niveau d’excitation et la deuxième, appuyer son pouce sur le frein du pénis pour étrangler le gland. Ces 2 techniques sont très efficaces pour apprendre à stabiliser son niveau d’excitation sexuelle et retarder le moment d’éjaculer.
Par contre ces techniques sont assez frustrantes pour la femme est coupée dans son élan et aura du mal à atteindre le plaisir absolu. C’est pour cela que nous recommandons ces techniques lors de la masturbation comme exercices de contrôle sur son niveau d’excitation. Pour remplacer le stop and go pendant le rapport sexuel, vous pouvez effectuer des changements de positions sexuelles au lieu de faire un arrêt des mouvements, au moment où vous ressentez l’envie d’éjaculer.

 

- La respiration sexo-corporelle: cet exercice consiste à respirer par le ventre : inspirez par la bouche en gonflant le ventre, puis expirez en le vidant progressivement. Simultanément, en position debout avec les jambes légèrement fléchies, bougez le basin en déplaçant les fesses d’arrière vers l’avant. Une fois la technique de respiration et du bassin bien assimilées, associez les deux en inspirant et gonflant le ventre lorsque les fesses sont en arrière et en soufflant pour dégonfler le ventre en ramenant le bassin vers l’avant. Une fois la méthode bien contrôlée, vous pouvez vous masturber en même temps. Mais au lieu que ce soit la main qui bouge sur le pénis, c’est ce dernier qui va vers la main. Le but est de faire baisser le niveau d’excitation en utilisant la respiration pour faire baisser la pression.

 

Cette technique naturelle est très efficace et donne des résultats définitifs. Les artifices ponctuels ont pour but de masquer le problème de l’éjaculation précoce sans pour autant le résoudre. C’est pourquoi nous recommandons toujours des techniques naturelles et des exercices qui ne donneront pas, certes, des résultats immédiats, mais des résultats progressifs et définitifs. Informez-vous sur notre programme.