Les conséquences d’une longue période d’abstinence sexuelle

April 23, 2018

Il arrive de ralentir ou de mettre en  «stand by»notre vie sexuelle. Ces périodes de calme plat se caractérisent par l’abstinence sexuelle. Cette abstinence peut être provoquée par différents facteurs comme la naissance d’un bébé, une rupture douloureuse, ou encore la difficulté à rencontrer un partenaire.

Le retour à une activité sexuelle peut être un grand moment de stress. Il est important de se préparer psychologiquement et physiquement à ce retour. La communication est primordiale. Partager avec votre partenaire votre appréhension et votre stress ne peut qu’aider à relativiser et à ce que cela se déroule pour le mieux.

Très important également, préparez votre corps. Lorsque l’on se sent bien dans ce dernier, on est donc plus réceptifs aux caresses et aux câlins. L'estime de soi a tendance à chuter au même rythme que notre libido si l’on n’est pas à l’aise avec son corps. Prenez le temps de vous préparer, acheté de la belle lingerie par exemple.

Les conséquences de l’abstinence sexuelle sur la durée du rapport

 Mis à part la perte de confiance en soi et l’appréhension, l’abstinence sexuelle peut avoir des conséquences sur la durée du rapport sexuel. En effet, l’une des causes à l’éjaculation précoce assez commune, serait le manque de rapports sexuels réguliers et rapprochés.

Lorsqu’un homme n’a pas de relation sexuelle, son énergie sexuelle se canalise dans la pointe de son pénis, provoquant l’hypersensibilité du gland. Dès les premières caresses ou stimulations, cette énergie se décharge involontairement à travers l’éjaculation provoquant la dysfonction de l’éjaculation précoce.


abstinence sexuelle.png
Comment lutter contre cette décharge éjaculatoire involontaire?

A lire les forums sur l’éjaculation précoce, on conseillera la masturbation avec éjaculation avant le rapport sexuel afin de ne pas subir d’hypersensibilité du gland lors du rapport qui suit.

Nous sommes absolument contre cette méthode qui risque d’entrainer des difficultés à atteindre une deuxième érection. De plus, il faut savoir que la masturbation qui a pour but de se décharger, entraine une éjaculation rapide et un risque d’empirer le trouble déjà présent.

Pour éviter l’hypersensibilité du gland, il suffit de décanaliser l’énergie sexuelle accumulée dans le pénis, en la répartissant à travers tout le corps grâce à la stimulation des zones érogènes secondaires. En caressant les parties du corps comme le dos, la nuque ou encore les fesses, l’énergie sexuelle sera acheminée vers ces parties du corps et le pénis sera moins chargé donc moins sensible.

N’hésitez pas à nous contacter si vous ressentez le besoin d'une aide professionnelle supplémentaire.