L’angoisse de la performance chez l’homme

April 4, 2017

 

Être performant au lit fait partie des tops priorités des hommes. Des doutes et des peurs à ce sujet s’installent pouvant entrainer une perte d’auto-confiance et dés fois même des troubles sexuels comme des pertes d’érections ou des problèmes d'éjaculation précoce.

 

La peur de la panne sexuelle: Lorsqu’un homme ne se sent pas à la hauteur et à peur de décevoir, il s’imagine toute de suite avoir une panne d’érection, c’est-à-dire avoir des difficultés à atteindre une érection totale permettant le bon déroulement du rapport sexuel. Pour éviter que cela n’arrive, détendez-vous, respirez profondément et concentrez-vous sur le plaisir plutôt que sur la performance.

 

L’obsession de donner un orgasme: orgasme n’est pas synonyme de plaisir unique. La femme peut prendre du plaisir dès le début des préliminaires et être satisfaite, sans pour autant atteindre un orgasme. Pourtant, donner un orgasme à sa partenaire est un symbole de virilité. Dés fois, à trop vouloir déclencher un orgasme chez sa partenaire en se concentrant uniquement par exemple sur le point G,  l’homme passe à côté de certains gestes et caresses tendres qui procurent énormément de plaisir.

L’angoisse de la performance chez l’homme.jpg

 

La hantise de se sentir comparer: Comparer les performances sexuelles de ses différents partenaires n’est pas très malin et les hommes peuvent le prendre comme une offense. D’ailleurs certains hommes préfèrent une femme avec peu d’expérience, afin d’éviter une évaluation comparative. Au contraire, une femme devrait toujours être rassurante afin de donner plus de confiance à son partenaire, ce qui garantira une amélioration des performances.

 

La taille du pénis: Voici un facteur obsessionnel de l’homme au moment d’avoir de nouvelles conquêtes sexuelles. Mais messieurs rassurez-vous, la taille du pénis n’a rien à voir avec les performances sexuelles. A quoi bon avoir un gros pénis si l’on ne sait pas s’en servir. De plus, sachez que le point G de ces dames se trouve à quelques centimètres de l’entrée de son vagin. Par contre, avoir des érections partielles ou molles est un facteur bien plus affectant le plaisir de la femme que la taille du pénis. Il est important de travailler régulièrement son muscle PC pour des érections fermes et puissantes.

 

Ejaculer trop tôt: Ne pas tenir assez longtemps pour que sa partenaire puisse prendre du plaisir. Tout comme la peur de ne pas atteindre d’érections, les troubles d’éjaculation sont souvent des conséquences de montée d’adrénaline provoquée par le stress. Détendez-vous, respirez profondément, et si le niveau d’excitation sexuelle monte en flèche, faites des pauses ou des ralentissements.

 

La durée des préliminaires: Quand dois-je passer à la pénétration ? Voici une question qui trotte souvent dans la tête de l’homme pendant ses ébats amoureux. Il n’existe bien sûr pas de durée moyenne. Une femme vous montrera d’elle-même quand elle est prête à la pénétration. Si elle n’est pas assez excitée, son vagin ne sera pas assez lubrifié et le rapport risque d’être douloureux. Le moment de pénétrer est donc à voir au moment de la relation, en fonction de l’état d’excitation de chacun.

 

Malgré les apparences, un homme c’est fragile. Une panne d’érection, une impression d’être éjaculateur précoce, ou l’impression de ne pas avoir pu satisfaire entraine rapidement une atteinte à sa virilité et une dévalorisation personnelle. Alors pour éviter d’en arriver-là, favorisez la communication sur les difficultés sexuelles et mesdames, faites en sorte de rassurer votre partenaire pour qu’il gagne confiance en lui-même et en ses performances.