Comment la masturbation peut-elle aider contre l’éjaculation précoce?

May 10, 2016

Si la masturbation chronique est une cause très commune de l’éjaculation précoce, cette pratique sexuelle peut en être également une solution, dans le cas où elle est pratiquée correctement.

Se masturber est une pratique très commune, particulièrement chez les jeunes. Découvrir son corps, identifier les sensations provoquées, prendre du plaisir ou décharger la pression sexuelle sont les buts de la masturbation. Pourtant, certains de ces buts entrainent une mauvaise pratique de cette dernière, développant ainsi, la mémorisation d’un réflexe éjaculatoire précoce.

Lorsque l’on pratique la masturbation dans le but de décharger la pression ou l’excitation sexuelle accumulée, les gestes adaptés sont bruts et rapides. Ils entrainent une surexcitation et le déclenchement trop tôt de l’éjaculation. Le corps mémorise ce schéma et ce réflexe éjaculatoire rapide, et le reproduit lors des rapports sexuels. L’homme éjacule donc trop tôt sur la totalité de ses relations sexuelles, faisant de lui, un éjaculateur précoce. Pourtant, les traitements de rééducation sexuelle recommandent des exercices de masturbation.
images-article mai.jpg

En quoi consistent les exercices de masturbation contre l’éjaculation précoce?

Les traitements de rééducation sexuelle, comme celui que nous proposons contre l’éjaculation précoce, recommande l’exercice du «Slow Stroke». Il s’agit d’exercice de masturbation à pratiquer seul, pendant une période de temps, afin d’apprendre dans un premier temps à identifier les sensations pour les contrôler mais aussi stabiliser son niveau d’excitation sexuelle pour retarder le moment de l’éjaculation.

Comment se conditionner à gérer son excitation sexuelle?

Commencez par vous stimuler afin d’obtenir une érection. Nous vous recommandons d’éviter les films à caractère pornographique. Ils sont trop intenses et ne sont pas adaptés pour ce type de masturbation. Commencez les mouvements de la main, en maintenant un rythme lent. Vous sentirez le niveau d’excitation sexuelle monter. Soyez très attentif aux différentes sensations ressenties et aux modifications physiques de votre corps lors de la montée de l’excitation. Dès que vous ressentirez l’envie d’éjaculer, vous serez sur le point d’atteindre le point de non-retour. Ralentissez,  voire arrêtez-vous. Arrêtez les mouvements de la main jusqu’à ressentir le niveau d’excitation retomber. Puis reprenez vos mouvements et accélérez doucement. Répétez cet exercice plusieurs fois de suite jusqu’à ce que vous décidiez d’éjaculer.

Une fois l’exercice bien assimilé, vous pouvez ajouter plus de stimulations en utilisant un peu d’huile tiède. Cela permettra de mieux se conditionner et de casser le réflexe vagin=éjaculation. La texture de l’huile rappellera à votre cerveau les sensations du contact avec le vagin.